Wonder Woman critique

(à savoir que nous avons vue la version française du film)

 
Il y a deux ans ma sortie ciné féministe se tournait vers MAD MAX à ma grande surprise (voir la critique)

Cette année c’est Wonder Woman que je suis allée voir avec ce même mélange d’envie, d’espoir et de crainte.

350974

Là encore un gros blockbuster, cette fois-ci dans la veine des « supers héros» qui comme STARWARS sont les nouvelles pépites d’or du ciné (et on sait qu’on ira les voir quoiqu’il arrive en plus, malgré le coté overdose que cette surenchère entraine).

wonder-woman-xena-103772

J’étais confiante, n’avais rien regardé avant (à part les discussions sur le costume « xenien » de la nouvelle héroïne) mais m’arrangeais de pas trop avoir de hautes espérances si le film n’était que médiocre ou si au contraire on y retrouvait rien du cahier des charges qui donne à un film un souffle féministe.
En sortie de séance (après moult péripéties epic faillien) je peux le dire, j’étais contente !
Contente d’avoir vu ce film sur grand écran, contente d’avoir deux, trois blagues misandres bien placées. Contente du premier quart du film, qui me rappelle pourquoi j’aime tellement la série Xéna, du fait qu’on peut avoir un épisode pratiquement totalement non-mixte et juste avec une diversité de meufs.

 

cap917

Alors Wonder Woman a du coup un costume un peu moins patriotique; même très court et ne protégeant pas grand-chose (mais elle s’en fout c’est une déesse née d’une PMA faite par sa mère avec de la semence de Zeus (et de l’argile mais bon on était à la préhistoire de cette pratique donc c’était un peu les moyens du bord)) mais je n’ai pas eu cette impression d’avoir juste de la chair à fan service devant les yeux.
Elle n’a rien à voir avec la badasserie d’une Furiosia mais en même temps, elle se retrouve catapultée dans un monde qu’elle connaît peu. Elle garde quand même son coté un peu gauche rentre dedans heureusement, mais elle crève peut être pas assez l’écran.
Erreur de casting peut-être surtout avec les propos crades de l’actrice face au conflit israélo-palestinien. On pourra toujours dire que c’est un manque de jugeote géopolitique ou à cause de son passif d’ex bidasse là-bas. Personnellement, j’aurai trop vu Laura Prepon dans le rôle.

257d255

Alors oui, on suit une femme dans ce monde d’hommes en pleine 1ère guerre mondiale. Elle impose sa présence dans des lieux qui devraient lui être interdits (Etat major, front) et fait obligatoirement la différence étant pratiquement une immortelle (même si elle devra toujours le prouver car on ne regardera, à chaque fois, que sa couverture, qu’elle soit en mini short ou cachée sous un manteau long).

v1.aDsxMzM3OTA7ajsxNzM3MTsxMjAwOzEwODA7MTMyNQ

Alors voilà peut-être ce qui manquait en fait à ce film :

Qu’il n’y ait qu’une seule femme !!!

Dans MAD MAX même si Furiosia crève l’écran, il y a un panel d’autres personnages féminins libres ou en devenir de l’être, qui ont quelque chose à apporter au film (les Vuvalinis, les épouses/pondeuses). Le paradis non-mixte de l’île de Themiscyra ne suffit pas, n’étant qu’un «flash back sur la genèse de wonder woman ». On ne voit pas assez la reine Hippolyte et sa sœur, la générale Antiope pour que cela marque le film. Pareil pour ses consœurs amazones.

main-qimg-7597b7db552a3c91f30a6c8d8eff7eeamadmax1

J’ai pas envie de cracher sur un film qui donne un peu une autre visibilité aux femmes (à voir si dans le JUSTICE LIGUE qui va bientôt suivre (je vous avais dit qu’il y en avais que pour les supers héros) elle aura encore un rôle clé ou sera juste l’acolyte de sexe féminin comme est un peu devenue Back Window dans les AVENGERS (alors que c’est quand même la seule qui est juste humaine, sans aucun pouvoir ou modification génétique…respect) mais j’irai pas sur jouer l’interprétation et dire que c’est un film féministe.

maxresdefault5779695_black-widow-scarlett-johansson_940x500

 

Cela n’as rien a voir avec MAD MAX et je pense que cela n’en était pas le but.
Espérons simplement qu’avec ou sans cape, on verra de plus en plus de personnages féminins être autre chose que de belle plante, de jolis seconds rôles ou de parfaites connasses (même si on peut l’être avec classe).
Dans le créneau super héroïne, il y a quand même un beau bestiaire. Je serais super contente d’avoir SHE HULK ou BATWOMAN sur grand écran, une Harley Quinn un peu moins potiche ou une Poison Ivy misandre. Et la fameuse Burka Avenger.zlhggv5mdqtpfnzsbnkeimages

198c8765433a5a556a758570048ee30d--harely-quinn-batman-art04

Allée au boulot les studios.

 
NB: sur le plan sexu (sans spoil) juste je trouve que la bisexualité de Wonder Woman n’est pas vraiment déclamée, ce qui est bête parce que justement, on a vraiment un manque de représentation de LGBTQ dans la pop culture. C’est un peu comme le fameux personnage lesbien dans Power Ranger qui au final, se résume à un mini coming out (pas vraiment d’elle) pendant juste une micro scène. Cela ne suffit pas à construite un personnage qui a une sexu non hétéroexclusive et il y a pleins de façons (sans tomber dans la sextape fan service) pour porter cela et on en a vraiment besoin.

icymi_featured

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s